Démarches administratives à la Mairie

Vous pouvez effectuer certaines démarches directement à la Mairie à Saint-Sulpice-la-Forêt.

Recensement Citoyen à 16 ans

Attention, suite aux mesures de confinement, les JDC en présentiel sont suspendues à compter du 2 novembre 2020. Des sessions en ligne ont débuté depuis le 23 novembre 2020. L’ensemble des informations utiles seront prochainement accessibles sur le site majdc.fr et sur la page jeunesse du site du ministère des armées.

Tout jeune Français doit se faire recenser à la Mairie pour être convoqué à la Journée Défense et Citoyenneté (JDC) entre le jour de ses 16 ans et le dernier jour du 3ème mois qui suit celui de son anniversaire. La Mairie vous délivre alors une attestation de recensement. Ce certificat est obligatoire pour s’inscrire aux examens tels que le BEP, le Baccalauréat ou le Permis de conduire moto et/ou auto.
Vous devez vous munir du livret de famille, d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile.

Vous avez des questions ? Contactez le Centre du Service National de Rennes au 09 70 84 51 51 ou sur csn-rennes.sec.fct@intradef.gouv.fr

Pour tout savoir sur l’organisation des JDC en ligne depuis le 23 novembre 2020, cliquez ici.

Nouveaux arrivants

N’hésitez pas à venir à la Mairie pour toutes vos questions.

Vous pouvez vous inscrire sur les listes électorales tout au long de l’année.

Démarches administratives sur service-public.fr

Retrouvez ci-dessous les informations de service-public.fr pour les particuliers

Fiche pratique

École de la 2e chance (E2C)

Vérifié le 19 novembre 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

L'école de la 2e chance accueille des jeunes de 16 à 25 ans sans emploi, ni qualification. Elle leur propose une formation rémunérée pour s’insérer dans la vie active. La durée de formation est variable. L'objectif de l'école de la 2e chance est que le jeune accède à un emploi ou qu'il intègre une formation professionnelle.

L'école de la 2e chance a pour objectif de lutter contre le décrochage scolaire. Elle accompagne les jeunes sans diplôme et sans qualification dans leurs projets d'insertion professionnelle et sociale.

Chaque jeune suit une alternance en entreprise et des apprentissages individualisés.

Le jeune participe à l'élaboration de son projet de formation et d'insertion sociale et professionnelle.

La formation comprend une remise à niveau des savoirs de base (mathématiques, français, informatique).

Les stages en entreprise permettent de découvrir des métiers et de construire un projet professionnel.

Une charte des écoles de la 2e chance précise les moyens pédagogiques utilisés par le dispositif.

L'école de la 2e chance s'adresse à toutes les personnes de nationalité française ou étrangère en situation régulière remplissant les 3 critères suivants :

  • Avoir entre 16 et 25 ans
  • Être sans emploi, sans diplôme ni qualification professionnelle
  • Avoir quitté le système scolaire depuis au moins 1 an.

L'inscription se fait tout au long de l'année.

Vous devez choisir une école parmi celles du réseau labellisé des écoles de la 2e chance. Contactez-la pour demander un entretien.

Où s’adresser ?

Si l'entretien est positif, votre inscription est finalisée.

La formation se déroule dans les locaux de l'école de la 2e chance et sur les sites des entreprises partenaires.

Il n'y a pas d'internat.

 À noter

l'inscription peut aussi être réalisée par l'intermédiaire d'une mission locale.

Où s’adresser ?

Tél. : 02 99 78 00 78

Fax : 02 99 78 17 67

Courriel : contact@we-ker.org
Site web : http://www.mlrennes.org

Vérifié le 17-06-2019 par La Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Le parcours est variable en fonction des besoins de chaque jeune.

Dans tous les cas, il se déroule en 5 temps :

  • Évaluation et plan de formation avec une période d'intégration progressive
  • Découverte de métiers, stages en entreprises et consolidation des savoirs de base
  • Confirmation du projet professionnel avec l'acquisition de gestes professionnels
  • Préparation à l'emploi et à la formation
  • Suivi et accompagnement jusqu'à 1 an après la sortie de l'E2C.

  À savoir

40 % du temps de formation se passe dans des entreprises partenaires pour pouvoir découvrir des métiers et choisir une orientation.

Les enseignements et la formation sont gratuits.

Le stagiaire reçoit une rémunération en moyenne de 300 € par mois, financée par la région (montant variable selon la situation et incluant la protection sociale).

  À savoir

les problèmes de transport, d'hébergement et de restauration doivent être évoqués lors de l'inscription pour que l'école puisse trouver des solutions (en sollicitant la mission locale, par exemple).

La durée du parcours de formation est variable. Elle dépend du temps nécessaire à l'acquisition des savoirs et des compétences suffisants pour s'insérer dans la vie active.

Elle dure en règle générale de 4 à 18 mois.

À la fin du parcours, une attestation des compétences acquises est délivrée.

Le jeune peut aussi se voir proposer un contrat d'aide à l'insertion, un contrat d'apprentissage ou une formation qualifiante.