Actualité des travaux et équipements

 Afin de mieux répondre à vos attentes et à vos besoins, suivez l'actualité des travaux dans votre ville sur les bâtiments publics ou sur la voirie. Cette rubrique vous permet d'appréhender les "chantiers structurants" qui sont en phase de démarrer et/ou en cours de réalisation.

Ainsi vous serez informé de leur durée ou de leur nature et serez peut-être à même de modifier certains de vos déplacements ou organisation. Les projets présentés ne sont donc pas représentatifs de notre action quotidienne au service de la commune mais ils apportent un éclairage particulier pour mieux comprendre les réalisations actuelles.

 

La fonctionnalité Newsletter était désactivée depuis la fin du printemps et est depuis la fin de la semaine dernière à nouveau fonctionnelle.

 

Dans le cadre de la réglementation  Européenne sur la protection des données privées (RGPD) nous avons dû mettre à jour les outils associés au site Internet de la commune.

En effet, le site de la commune dispose d'une fonctionnalité permettant de se créer un compte utilisateur pour  :

-  recevoir la newsletter hebdomadaire qui est un résumé des articles publiés sur le site de la commune pendant la semaine

-  se connecter à la plateforme de service (covoiturage, baby sitting, prêt d'outils)

- pour la parents d'élèves de l'école, avoir accès aux modules de réservation garderie et cantine.

 

Le fait de disposer d'un compte Internet nous fait rentrer dans le champ d'application de la directive RGPD, et nous amène à faire les précisions suivantes :

 

Identification des données enregistrées

- le nom, l'adresse email, la date d'inscription, la date de dernière connexion, le nombre de connexion

- les données éventuelles associées à la plateforme de service (plateforme de service, inscription cantine / garderie)

 

Usage de ces données

- aucun usage des données n'est réalisé autre que ceux décrits précédemment (newsletter, plateforme de service, inscription cantine / garderie)

- nous disposons d'outils de suivi de l'usage du site internet (nombre de vues des articles), sans lien avec le compte utilisateur

- les données enregistrées sont strictement confidentielles, et ne sont en aucun cas communiquées à des tiers (y compris par exemple pour des  associations qui nous en ont fait la demande)

 

Dans  le cadre du RGPD, vous pouvez

- demander d'avoir accès à vos données personnelles, pour d'éventuelles modification

- demander à ce que votre compte soit supprimé, ce qui induit  la suppression de vos données personnelles

- demander au non traitement de vos données personnelles, qui équivaut à la suppression de votre compte


 

L'équipe Communication

 

En prévision de la période de repousse des végétaux, Pascal HERVE, Vice-Président en charge de l'eau, de l'assainissement, de la voirie, de la GEMAPI et de la DECI vous précise que Rennes Métropole a établi son plan de fauchage des accotements des voies métropolitaines.

La prestation sera organisée en 2 ou 3 campagnes selon les besoins :

  • 1ère campagne - fauchage de printemps (mi-avril à fin juin) : Accotement seul + dégagement de visibilité aux carrefours et intersections ainsi qu'en pieds de glissières et signalisations
  • 2ème  campagne si besoin - dégagement de visibilité (juillet-août) : Dégagement de visibilité complémentaire en fonction de la repousse
  • 3ème  campagne - débroussaillage et fauchage t ardif (septembre à février): Accotement + fossé + talus

Pour préserver la biodiversité, seuls les accotements seront fauchés lors de la 1ère  campagne au printemps. Le débroussaillage complet sera réalisé à partir de septembre et se poursuivra jusqu'en février puisque la végétation est arrêtée à partir de fin octobre. La hauteur de coupe sera d'environ 10cm pour éviter les risques de casse du matériel et d'éros ion des talus. Une réflexion est en cours sur la gestion de la biomasse broyée, sachant qu'il n'existe pas à ce jour de filière de valorisation sur notre territoire.

D'autre part, le traitement des plantes invasives, notamment chardons et renouée, fera l'objet d'une attention particulière. Les chardons seront éliminés de manière ciblée à l'occasion de la 1ere campagne de dégagement de visibilité avant la fin juin (floraison de juillet à septembre). Les modalités d'élimination de la renouée sont à l'étude.

La Conférence des Maires avait pointé la nécessité de préserver le tissu économique local, tout en maîtrisant la dépense publique. Par conséquent, comme en 2017, des prestataires locaux sont missionnés en 2018 sur de petits lots géographiques. À partir de 2019, le volume des prestations conduira au lancement d'un Appel d'offres, en conservant le principe de petits lots géographiques. Cette procédure permettra aux prestataires d 'avoir une visibilité sur plusieurs années, ce dont ils disposaient rarement.

 

Une opération de comptage du trafic routier sera organisée par les services de Rennes Métropole sur la commune.

 

Des radars seront installés aux 5 entrées de la commune, dans les deux sens. Ces équipements permettront de compter les véhicules et leur vitesse à chaque moment de la journée.

Des points d'observation du trafic seront mis en place aux carrefours

- rue de la grange, rue Naise / RD 97

- rue de la grange, route de l'abbaye / route de Saint Denis

 

Cette campagne de mesure va permettre de disposer de données objectives du trafic routier de la commune.

Le résultat de cette enquete et les projections seront partagées dans le cadre du processus de rénovation urbaine que nous avons en cours.

 

Ci dessous une carte des points de comptage

L'étude des aménagements de la RD 227 et rue Raoul de la Futaye a fait jusqu'à ce jour, l'objet de deux réunions publiques.

- La première réunion organisée en collaboration avec le Pôle ingénierie et services urbains de Rennes Métropole, nommée "Diag en marchant" a eu lieu le 12 septembre. A cette rencontre étaient invités les habitants de tout le quartier Sud Est de la commune, usagers potentiels des voies concernées, en présence du bureau de maîtrise  d'oeuvre. Cette réunion a consisté à relever sur le site toutes les observations liées aux problèmatiques rencontrées sur ces voies et aux connections des voies transversales. La collecte de ces données, leur analyse et leur synthèse ont conduit le maître d'oeuvre à préparer une esquisse en y intégrant la rue Marguerite d'Angennes et le parking face à l'espace culturel.  

Le 3 octobre, s'est déroulée la deuxième réunion publique sous forme "d'ateliers de concertation", et présentation de l'esquisse après analyse des éléments de cadrage (objectifs/contraintes) et les orientations prises en tenant compte des observations issues de la première réunion ; diminution de la vitesse & sécurité, partage de l'espace entre les différents usagers, sécurisation des piétons et des cycles, connexion aux liaisons douces urbaines, mise en valeur de l'entrée du bourg, transports collectifs et collectes des déchets.....

Vous pouvez consulter ci-dessous, l'esquisse d'aménagement présentée le 3 octobre en réunion publique :

 

 

 
 
 
 
 
 

TV Rennes a fait un reportage sur notre recherche de 2 Médecins pour le pôle Santé

 

 

Veuillez trouver ci-dessous le lien vers l'émission réalisée par TV Rennes
(la séquence commence environ 3 minutes après le début de la vidéo)

http://www.tvr.bzh/programmes/7-en-metropole-1458761400

 

Présentation du pôle Santé de Saint Sulpice la Forêt

http://www.saint-sulpice-la-foret.fr/la-commune/les-projets/96-projets/207-recherche-2-medecins-pour-s-installer-dans-le-pole-sante-fin-2015

Nous remercions la presse, Ouest France et TV Rennes en particulier, pour relayer l'opportunité qui est offerte a des médecins généralistes de s''installer comme praticien  sur la commune de St Sulpice la Foret.

 

Le projet "Smart Saint Sulpice" est le projet de pilotage énergétique des bâtiments communaux, il a comme ambition de réduire de 20% la facture d'énergie de la commune.

 

Mi septembre 2016 les équipes de Wi6Labs ont installé des capteurs permettant de transmettre en temps réel les données 

  • de consommation électrique
  • de production électrique (panneaux photovoltaiques)
  • de consommation d'eau

Ces équipements sont installés sur les bâtiments suivants :

  • la mairie
  • l'école
  • la salle polyvalente
  • le centre technique
  • la salle de sports
  • l'espace culturel

 

 

Ces capteurs s'interfacent avec les compteurs existants, en ont accès aux informations de consommation.

Ils s'intallent en quelques minutes, sont autonome en énergie (autonomie sur pile de 5 à 10 ans), et transmettent les informations via un réseau bas débit LoRa Wan installé sur la commune.

Ces capteurs transmettent les informations de consommation en temps réel. 

Nous travaillons avec l'ALEC pour mettre en place des indicateurs et des alertes afin de détecter des dysfonctionnements :

  • fuites d'eau, ou consommation anormale
  • dysfonctionnement électrique, consommation anormale
  • dysfonctionnement sur la production des panneaux photovoltaiques

 

 

Dans une prochaine étape, nous installerons d'autres capteurs

  • de consommation de gaz.
  • de température
  • détection de bruit
  • de taux de CO2 

 

 

Le projet "Smart Saint Sulpice" est le projet de pilotage énergétique des bâtiments communaux, il a comme ambition de réduire de 20% la facture d'énergie de la commune.
 

Il est réalisé dans le cadre du programme d'aide à l'innovation Rennes - Saint Malo Lab, par Wi6Labs et Alkante.

TDF est associé au projet, et contribue par la fourniture d'une étude de couverture radio, l'installation des antennes, et la mise à disposition du réseau de collecte et du Datacenter de Rennes

L'ALEC (agence Locale de l'énergie et du climat) avec l'aide de l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maitrise de l'énergie) apporte son expertise d'énergéticien, et nous aide sur la construction d'indicateurs, le positionnement des capteurs

 

Smart Saint Sulpice fait référence au concept de Smart City (numérique et nouvelles technologie au service des habitants et de la ville de demain)
 

Nous avons lancé le 11 Novembre dernier une enquete pour connaitre "Votre avis, vos suggestions sur le site Internet de Saint Sulpice la Foret"

Cette enquête était ouverte jusqu'au 30 Novembre 2015, et nous remercions les 10 personnes qui ont répondu au questionnaire proposé en ligne (moins de 5 minutes pour répondre)

Nous publions l'ensemble des contributions, et dans un second temps vous indiquerons les points d'améliorations que nous retenons.

 

Nous savons que le site internet de la commune est utilisé par les habitants :
En fin d'article vous trouverez un tableau de bord qui nous permet de suivre l'utilisation du site, les données couvrent la période du 3 Novembre au 3 Décembre

1732 visiteurs uniques par mois

9931 pages vues

7% des consultations à partir d'une tablette, 16% à partir d'un Smartphone

 

Nous avons besoin de votre retour pour améliorer les fonctionnalités

Au vu du faible nombre de réponses, en particulier concernant les fonctions "inscriptions en ligne Cantine et Garderie" nous maintenons cette enquete ouverte jusqu'au 30 Décembre 2015, retrouvez la sur le lien ci dessous :

Améliorer le site Internet : vos suggestions et vos attentes

 

Vous trouverez ci dessous le résultat de cette enquete au 30 Novembre, avec l'ensemble des contributions

 

 

 

Vous trouverez ci dessous les élements que nous utilisons pour adapter le site aux besoins :

 

 

 

 
 
 

 

 

Fin Aout 2016 les équipes de TDF (Télédiffusion de France) ont installé deux antennes LoRa Wan :

 

  • sur le toit de la salle des sports
  • sur le toit de la salle polyvalente

 

La technologie radio LoRa Wan est concue pour être extrêmement économe en énergie. C'est une des technologies qui constituent l'Internet des Objets.

 

Elle permet de véhiculer très peu d'informations (l'équivalent d'un SMS par jour), mais sur une très grande distance (plusieurs kilomètres)

Elle permet de disposer de capteurs sans fils ayant 10 ans d'autonomie sur pile, certains capteurs utilisent simplement l'écalirage pour s'alimenter.

 

La commune bénéficie d'une couverture radio, permettant de connecter des capteurs de consommation d'eau, d'électricité, de gaz, même situés à 1,5 m sous une plaque de fonte.

 

Ces capteurs vont êtres déployés vers la mi-septembre dans les 6 sites retenus.

 

Le projet "Smart Saint Sulpice" est le projet de pilotage énergétique des bâtiments communaux, il a comme ambition de réduire de 20% la facture d'énergie de la commune.
 

Il est réalisé dans le cadre du programme d'aide à l'innovation Rennes - Saint Malo Lab, par Wi6Labs et Alkante.

TDF est associé au projet, et contribue par la fourniture d'une étude de couverture radio, l'installation des antennes, et la mise à disposition du réseau de collecte et du Datacenter de Rennes

L'ALEC (agence Locale de l'énergie et du climat) avec l'aide de l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maitrise de l'énergie) apporte son expertise d'énergéticien, et nous aide sur la construction d'indicateurs, le positionnement des capteurs

 

Smart Saint Sulpice fait référence au concept de Smart City (numérique et nouvelles technologie au service des habitants et de la ville de demain)
 

 

 

Le projet "Smart Saint Sulpice" est le projet de pilotage énergétique des bâtiments communaux

 

Le contexte :

Signataire de la convention des maires, dans le cadre de la COP 21, la commune s'est engagée à réduire de 20% sa consommation énergétique à l'horizon 2020.

Un groupe d'élus travaille depuis 18 mois sur des solutions qui contribueront à atteindre cet objectif.

Nous avons analysé les consommations en énergie et en eau des bâtiments communaux et identifié plusieurs points d’amélioration :

  • Disposer d’indicateurs de consommation en « temps réel »
    Nous avons des factures trimestrielles, par bâtiment, et une synthèse annuelle disponible en Mai (donc entre 6 et 18 mois après les faits)

  • Identifier les fuites, ou les dysfonctionnements le plus rapidement possible

  • Piloter le chauffage des équipements communaux en fonction de leur usage

  • Informer les agents et usagers de l’impact de leurs actions sur la consommation des bâtiments afin d’adapter les comportements

Ce groupe d’élu a cherché dans un premier temps à identifier les solutions mises en œuvre par les communes de Rennes Métropole et leur retour d’expérience.

Les solutions déployées,  équipent principalement des bâtiments neufs,  ou  pour les bâtiments anciens, nécessitent des travaux importants de câblage et de restructuration de réseaux électriques, et au final ne sont pas adaptées à la réalité de nos bâtiments communaux.

Une rencontre avec deux startups

Une rencontre avec deux entreprises de la région Rennaise Wi6Labs et Alkante nous ont convaincu que la technologie de l’Internet des Objets était une solution adaptée à nos besoins.

Cette technologie permet de disposer de capteurs sans fils disposant d’une très grande autonomie (10 ans sur pile) qui vont permettre dans un premier temps de mesurer les consommations, et dans un second temps de piloter le chauffage des équipements publics.

Toutes les briques technologiques nécessaires à la constitution d’une solution novatrice existent, et la rencontre de ces deux entreprises locales nous ont convaincu que cette solution avait du sens pour la commune, et par extension pour les nombreuses collectivités qui sont dans notre contexte.
 

Le dispositif d'aide à l'innovation Rennes Saint Malo Lab

Nous avons sollicité l’assistance de la Région Bretagne, de l’Ademe et de Rennes Métropole pour nous assister dans ce projet.

Nous sommes inscrits dans une expérimentation de 18 mois, dans le cadre du dispositif d’aide à l’innovation Rennes Saint Malo Lab, où la commune est un territoire d’expérimentation pour les deux entreprises Wi6Labs et Alkante, avec comme objectif de valider que la solution mise en œuvre nous permette de réduire d’au moins 20% la consommation énergétique des bâtiments (10000€ d’économies par an) et de disposer d’un retour sur investissement de moins de 5 ans.

Nous travaillons également avec l’ALEC (Agence Locale de l’Energie et du Climat) sur les volets pédagogie, conduite du changement et expertise d’énergéticien.

 

Smart Saint Sulpice fait référence au concept de Smart City (numérique et nouvelles technologie au service des habitants et de la ville de demain)
 

Une présentation de ce projet aux habitants de la commune aura lieu le 2 Juin prochain, 20H30 à la salle du Conseil à la Mairie.

 

Exemple de capteur de consommation électrique.

Format carte de crédit, ce capteur dispose de 10 ans d'autonomie et s'installe avec un adhésif double face.

Il permet de communiquer, toutes les heures par exemple, la consommation électrique d'un bâtiment