Le poulailler municipal participatif en gestion bénévoles a été inauguré Samedi 9 Mars 2019. Le nom du poulailler a été dévoilé : Ty t'oeuf. Ce sont les enfants de l'école qui ont voté parmi 4 choix.

Le poulailler est situé à coté de l'école, les enfants de la maternelle voient les poules depuis la cour.
3 poules sont arrivées le jour de l'inauguration: 2 offertes par "la ferme des petits gourmets" de Betton qui vend des volailles et porcs bio et une offerte par une habitante. La quatrième occupante est arrivée quelques jours après, achetée via l'association "une poule pour tous", qui récupère des poules destinées à l'abattoir.
 
Naissance du projet
Ce projet de poulailler a démarré il y a un an. Pour étudier sa faisabilité, nous avions demandé aux jeunes en service civique portés par Unis-Cité du projet "anti-gaspi' (animations de sensibilisation au gaspillage alimentaire auprès des enfants de l'école) d'aller dans d'autres communes ayant monté un projet poulailler pour connaitre le fonctionnement, le nombre de bénévoles nécessaire, le coût. Ils sont allés à la rencontre d'un élu de la Bouexière qui a un poulailler depuis maintenant 2 ans.
 
La gestion du poulailler grâce à des bénévoles
A partir de cette étude, nous avions défini que 10 bénévoles minimum devaient s'engager pour la gestion du poulailler (nettoyage, ouvrir/fermer la trappe,..) pour lancer le projet. Actuellement, 12 bénévoles se sont engagés pour s'occuper du poulailler. Une charte régit le fonctionnement et le rôle de chacun (disponible en mairie pour consultation). La mairie doit prendre en charge tous les frais de gestion et travaux. 
 
La construction de l'enclos et aménagement: un projet conjoint service technique et bénévoles
Pour la construction du poulailler, nous avons eu la chance d'avoir un ancien conseiller municipal qui nous a offert son poulailler en bois en très bon état dont il n'avait plus l'usage. Les services techniques l'ont déplacé sur la parcelle prévue et creusé une tranchée. 
Une équipe de bénévoles s'est monté pour planter les poteaux (les poteaux en bois viennent de notre station d'épuration), peindre le poulailler aux couleurs de la dragonne devant l'école (peinture également offerte), mettre du grillage enfoncé dans le sol pour les renards et construire un portillon en bois à partir de bois de récupération. Un habitant a également planté un pommier dans le poulailler.
 
Projet d'automatisation de la trappe
Nous cherchons actuellement des bénévoles qui pourraient automatiser l'ouverture/fermeture de la trappe des poules en fonction de la luminosité et en énergie solaire.
 
L'objectif est de réduire les déchets de la cantine en les donnant aux poules (les enfants descendent de la cantine et donnent les déchets aux poules) mais aussi permettre aux enfants de l'école de les voir évoluer, de s'en occuper. Un projet comme celui-ci est aussi facteur de lien social; il amène des habitants à se rencontrer autour d'un sujet commun.