Saint-Sulpice-La-Forêt a préparé depuis Septembre 2013 la réforme des rythmes scolaires. Voici les informations concernant cette réforme.

Que dit la réforme?

La réforme des rythmes scolaires a été initiée par le gouvernement à l’automne 2012. L’objectif du décret paru le 24 janvier 2013, consiste à réorganiser les temps scolaires.
Le gouvernement a fixé :
• 9 demi-journées par semaine dont le mercredi ou le samedi matin
• 5 h 30 d’enseignement maximum par journée
• 3 h 30 d’enseignement maximum par demi-journée

La commune est en charge de l’organisation du temps restant sous la forme de son choix. L’inspection académique dont nous dépendons impose la classe le mercredi matin. Le conseil municipal de St Sulpice avait souhaité disposer du temps nécessaire pour réussir au mieux cette réorganisation. Il avait donc été décidé de reporter à septembre 2014 l’application de cette réforme ainsi que le prévoit le décret.

Le Comité de pilotage des rythmes scolaires/comité de suivi

Depuis septembre 2013,un comité de pilotage avait été créé pour préparer l'organisation de cette réforme. Ce comité rassemblait l'ensemble des acteurs impliqués:

  • les élus en charge de l'éducation,
  • l'UFCV qui a délégation de service pour les Temps d'Activités Périscolaires,
  • les enseignantes,
  • les atsems,
  • la directrice générale des service,
  • la Déléguée Départementale de l'Education Nationale.

L'empoi du temps depuis la rentrée de Septembre 2014 a été élaboré par ce comité et l'organisation des Temps d'Activités Périscolaires (équipe d'animations, types d'ateliers,...) a été discutée tout au long de l'année 2013-2014.

Depuis Septembre 2014, ce comité s'occupe du suivi de la mise en place des Temps d'Activités Périscolaires.

 La municipalité a choisi de confier la coordination des TAPs à l’UFCV qui est déjà prestataire sur la commune pour l’ALSH (Accueil de Loisir Sans Hébergement) et l’accueil jeunesse.

Le Projet Educatif Territorial

Les Temps d'Activités Périscolaires (appelés TAPs) qui découlent de cette réforme sont organisés sous forme d'ateliers. Cette organisation répondra au dispositif « Jeunesse et Sports » et donnera droit à des subventions de la CAF. Dans ce cadre, il était obligatoire d’établir un « Projet Éducatif de Territoire » appelé PEDT. Le comité de pilotage s’est réuni régulièrement depuis septembre 2013 pour l’élaborer collectivement. Les ateliers proposés aux enfants devront être en phase avec ce projet, qui lui-même doit être en continuité du projet d’école.

Basé sur le travail du comité de pilotage sur l'année écoulée (2013-2014) et afin que ce projet reflète les ambitions de la nouvelle municipalité, en partenariat avec l'UFCV, en intégrant les réflexions des parents d'élèves sur le sujet, les élus ont souhaité faire évoluer le PEDT (les grands axes et les critères d’évaluation dans un premier temps). Les grands principes du PEDT sont: «Développer l’apprentissage à la vie citoyenne et éduquer au respect de l’environnement», «Favoriser le Vivre Ensemble : Partage, Respect et Tolérance» et «Proposer une offre éducative attentive aux besoins de l'enfant».

 

  Les objectifs du PEDT: