La faune de Saint-Sulpice

Pour le naturaliste averti, la forêt de Rennes, aux alentours de Saint-Sulpice, est une réserve d'espèces sinon menacées, du moins suffisamment rares pour que leur habitat soit protégé par une directive du programme Natura 2000.
Parmi les nombreuses espèces, citons-en deux de chiroptères (chauve-souris), le Murin de Bechstein et le Grand Murin, dont certains individus viennent hiberner dans la Chapelle St-Raoul de l'Abbaye de Saint-Sulpice.

Non loin de Saint-Denis, sur le domaine de l'ONF, sous l'impulsion de la commune, un mirador a été édifié auprès d'un petit étang ; il permet à l'amateur patient d'observer de nombreux oiseaux parmi lesquels il aura peut-être la chance de surprendre le Martin-Pêcheur, le Héron, ou encore le Pic Noir, tandis que des rapaces tournoient à l'aplomb des lisières forestières.
Les soirs d'été, on peut venir y écouter le chant mélodieux de diverses espèces d'amphibiens, parmi lesquelles plusieurs grenouilles, la Rainette arboricole, ou encore les crapauds.

Au cours de balades estivales sur les chemins de randonnée, aux alentours de Saint-Sulpice, le promeneur, par hasard, surprendra parfois quelques grands mammifères : des chevreuils, plus rarement des sangliers.
Au crépuscule, méfiant et agile, le renard s'aventure pour "muloter" dans les prairies aux alentours des massifs forestiers.
Plus petits, mais tout aussi dignes d'intérêt, les insectes sont très présents. Parmi eux, citons de belles grandes espèces comme le Lucane cerf-volant ou encore le Grand Capricorne.