Présentation du projet Smart Saint-Sulpice - un pilotage énergétique des bâtiments communaux par l'internet des objets

Le vendredi 25 septembre 2015, à l’occasion de l’événement climat du Grand Ouest, pour affirmer la volonté de la commune de jouer un rôle moteur dans la lutte contre le dérèglement climatique, la municipalité a été signataire de la “Convention des Maires”. En signant la Convention des maires, initiative de référence au niveau européen, nous nous sommes engagés àréduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2020.

 

En début d'année 2016, la commune de Saint-Sulpice-la-Forêt (Ille-et-Vilaine) a lancé un projet d'expérimentation pour optimiser ses consommations énergétiques. Baptisé «Smart Saint-Sulpice», le projet présente un caractère innovant : l'optimisation énergétique repose sur un pilotage par l'Internet des objets (IoT).

 

Constatant une forte augmentation des factures énergétiques sur la période 2006-2014, l'équipe municipale a décidé de mettre en place une solution innovante lui permettant de baisser d'au moins 20 % ses dépenses en énergie sur les bâtiments communaux d’ici 2020.

 

Accompagnées par “Rennes St Malo Lab”(dispositif d'expérimentation, conduit conjointement par Rennes Métropole et Saint-Malo Agglomération et opéré par Rennes Atalante), deux entreprises locales positionnées sur ce segment de marché ont pu lancer un projet d'expérimentation correspondant aux attentes de la commune.  La start-up Wi6labs, spécialisée dans les réseaux de capteurs sans fil, basse consommation et longue portée, et la PME Alkante qui fournit des plateformes de collecte, de stockage, de traitement et d'analyse de données issues de réseaux de capteurs, se sont associées.

 

L’ALEC (Agence Locale pour l’Energie et le Climat) qui nous accompagne dans nos démarches de maîtrise de l’énergie et TDF (Télé Diffusion de France) opérateur d'infrastructures qui accompagne les collectivités dans leurs enjeux stratégiques de connectivité, sont venues rejoindre le projet pour apporter leur expertise.

 

Notre ambition:

→  Déployer sur 6 bâtiments de la commune un réseau de capteurs centralisé LoRa

 →Disposer d’indicateurs de consommation en  temps réel ;

 →Identifier les fuites, ou les dysfonctionnements le plus rapidement possible ;

 →Informer les agents et usagers de l’impact de leurs actions sur la consommation des bâtiments afin d’adapter les comportements.

 →Piloter le chauffage des équipements communaux en fonction de leur usage ;

 

"La plus petite smart city du monde", Saint-Sulpice-la-Forêt (1500 habitants) ouvre la voie à de nouvelles solutions d'optimisation énergétique pour les communes, grandes et petites.